En poursuivant la navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour améliorer votre expérience utilisateur.

Séance du 1er  nivôse an 3 approvisionnement du marché de Carouge


Séance du 1er Nivôse an 3

Aux Citoyens administrateurs du district de Carouge

Citoyens, Le Conseil Général de cette commune vous expose que par arrêté du 29 thermidor et trois fructidor dernier vous avez taxé ladite commune à fournir pour le service de l'armée septante quintaux blés, trente cinq seigle ou orge, vingt d'avoine, vingt cinq de foin et cent et quarante cinq de paille; et qui par arrêté du quinze fructidor, vous l'avez encore taxé pour l'approvisionnement du marché de Carouge à fournir quatre vingt dix quintaux de blé, et vingt de seigle ou orge.

Voyant le tableau de recensement de la récolte en gerbes et le produit de ses gerbes, vu le tableau d'ensemencement et le nombre de la population, d'après quoi il résulte que la commune n'a pas pour s'alimenter d'ici la récolte prochaine

bien loin de là, parce que majeur partie des particuliers n'ont presque plus de grains, et que beaucoup ne pourront semer au prix leur prochain faute d'en avoir, ainsi que plusieurs n'ont déjà pas tout semé en automne par défaut d'avoir assez du blé, égard que la récolte a été cette année une des plus modique, surtout dans cette commune, pour avoir essuyée dans le mois de floréal dernier une tempête des plus désastreuse par une suite de neige tombée, qui réduisit la prise à moitié pour le moins, il n'aurait pas besoin de vous le rappeler, vous vous en êtes bien aperçu.

Quoique cette Commune a été la plus endommagée; c'est  cependant la plus surchargée par réquisition, l'on remarque que les communes environnantes quoique plus abondantes en grains, que celles-ci sont beaucoup moins taxées vous devez les voir et que d'ailleurs on n'en voit qui n'ont que très peux fourni comme dernière et sont cependant épargnées à présent et la notre qui a tout fourni les blés qu'on lui a demandé est encore la plus surchargée à présent, nous ne savons pas pour quel motif. Certes nous n'avons encore fait aucune réclamation; mais l'impossibilité de fournir d'avantage nous force à vous porter nos plaintes, nous vous demandons après avoir fourni le reste de ce qui est pour l'armée d'être soustrait de la seigle ou orge qui est de trente cinq quintaux.

Quant à Cernex à ce qui est pour les marchés de Carouge, cette commune a déjà vendu audit marché neuf coupes soit environ onze quintaux de blé; plus le Citoyen Etienne Cusin fermier nationaux en a versé  dix quintaux cinquante cinq livres qui doivent  être aussi pour ladite réquisition, nous vous demandons encore d'être soustrait du restant dudit blé.

De même que les vingt quintaux de seigle ou orge, égard que l'encensement de ce dernier excède la récolte, et qui il y a si peux de blé dans cette commune quelle ne peut plus en fournir, faite contribuer celles qui ont beaucoup récoltés, et celles qui n'ont encore guère fourni.

Arrêté en maison commune le premier nivôse an 3 républicain

{highslide float=left type="img" url="histoire/18eme/1_nivose_an_3-1.jpg" width=200 captionText='Séance du 1er  nivôse an 3 approvisionnement du marché de Carouge' } {/highslide} {highslide float=left type="img" url="histoire/18eme/1_nivose_an_3-2.jpg" width=200 captionText='Séance du 1er  nivôse an 3 approvisionnement du marché de Carougee' } {/highslide} {highslide float=left type="img" url="histoire/18eme/1_nivose_an_3-31.jpg" width=200 captionText='Séance du 1er  nivôse an 3 approvisionnement du marché de Carouge' } {/highslide}


Signatures de DG Thouvier, Miffon, Favre
Marques de Daubin, François Chapinaz, Vigne, Buffat, François Charrière, Pierre Saxod, Jean Saxod, Claude Machet, Etienne Chaffard, François Magnin, Joseph Lacroix, Excoffier agent national
Signature finale François Saxod secrétaire général

Crédit documentaire Archive de la Mairie,  pages 165 à 167 du cahier pendant la révolution,traité et publié le 26 juin 2004 par Michel Weinstoerffer

Galerie XVIIIe siècle