En poursuivant la navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour améliorer votre expérience utilisateur.

7 juillet 1831, Les dits conseillers et plus forts imposés ont l'honneur d'exposer ci Monsieur l'Intendant que la demande faite par le conseil de la commune de Vers est injuste

{highslide float=left type="img" url="histoire/19eme/7_juillet_1831_graveler_la_motte-1.jpg" width=200 captionText='7 juillet 1831' } {/highslide} {highslide float=left type="img" url="histoire/19eme/7_juillet_1831_graveler_la_motte-2.jpg" width=200 captionText='7 juillet 1831' } {/highslide} {highslide float=left type="img" url="histoire/19eme/7_juillet_1831_graveler_la_motte-3.jpg" width=200 captionText='7 juillet 1831' } {/highslide}

Monsieur le syndic a communiqué à l'assemblée la supplique faites par le conseil de la commune de Cernex aille leur aider à faire le gravelage qui a été assigné par la commune de vers la circulaire de Monsieur l'Intendant en date du courant du mois de may proche échu.............

Les dits conseillers et plus forts imposés ont l'honneur d'exposer ci Monsieur l'Intendant que la demande faite par le conseil de la commune de Vers est injuste. Vu que tous les hameaux de Cernex, Verlioz, Cortenges, Veyssières, Chez Poncet, Longeray*, La Chapelle et Chez Bretton, n'ont jamais été appelés à aller travailler sur la route provinciale se Saint Julien à Frangy par Chambéry; qu'avant que la route du Chable fut déclaré Royale, ils y allaient travailler et s'occupaient de faite à faire la portion de chemin qui leur avait été assigné, que cette route est le seul passage pour transporter leurs denrées et bois, pour se rendre à Saint Julien et autres lieux circonvoisins, ainsi qu'il est notoire aux communes qui les envoisines, par les hameaux de la Motte, Chez Gresat, Chez Zabois, Chez Machet et Chez Vuatty ont été tirés pour aller faire le gravelage de ladite route de Saint Julien à Frangy par Chambéry, vu qu'ils sont à la proximité de ladite route, qui est le seul passage pour se rendre à Saint Julien; par les  .... ci de plus expliqués, les susnommés, espèrent que Monsieur l'Intendant les dispensent d'aller travailler sur cette route, fait et délibéré à Cernex, les ans et jour que de plus, tous signent à l'exception d'Etienne Excoffier, François Cusin, Gaspard Philippe, et Claude Philippe qui feront leurs marques pour être illitérés** de ce  que enquis.

*Longeret
** = Illétré, illitéré : le premier ne connaît pas les belles lettres, le second ne sait même pas lire. Homère était illitéré, mais non illétré, la nature l'avait fait poète.


Crédit documentaire archives de la Mairie de Cernex,cahier de 1829 à 1840, publié le 21 mars 2005 par Michel Weinstoerffer

Galerie XIXe siècle